OpenStack haute-dispo #1 Keepalived

(Comments)

Logo OpenStackCe post est le premier d'une série de posts visant à expliquer l'installation de contrôleurs OpenStack haute-disponibilité. Le sujet est de maintenir le service sur les APIs de gestion et de console, et non sur les machines virtuelles hébergées par l'infrastructure.

Keepalived3nodes

Prenons 3 noeuds contrôleurs, sur ces noeuds fonctionneront les API OpenStack ainsi que les services tiers incontournables au bon fonctionnement d'OpenStack (RabbitMQ, MariaDB).

  • 9lpo192 (172.16.9.192)
  • 9lpo134 (172.16.9.134)
  • 9lpo135 (172.16.9.135)

Prenons également une adresse flottante qui deviendra celle de nos point d'accès (endpoints) aux APIs.

  • noocloud (172.16.9.200)

Keepalived est un service qui va garantir l'accessibilité de l'adresse virtuelle (VIP) noocloud sur l'un des noeuds du cluster keepalived. C'est l'une des fonctionnalitée de Keepalived.

Sur chacun des noeuds.

Il faut déja modifier du comportement du noyau via le fichier /etc/sysctl.conf, cette option permet aux services de se fixer en écoute (bind) sur une adresse inexistante sur le serveur (au démarrage du service).

echo "net.ipv4.ip_nonlocal_bind=1" >> /etc/sysctl.conf
sysctl -p

Nous pouvons maintenant installer Keepalived

aptitude install keepalived

Le fichier de configuration (/etc/keepalived/keepalived.conf) est absent du paquet, il faut donc le créer soit même.

Voici celui pour 9lpo192 qui sera considéré comme master :

global_defs {
   notification_email {
     xxx@youdomain.com
   }
   notification_email_from noocloud-root@yourdomain.com
   smtp_server smtp.yourdomain.com
   smtp_connect_timeout 30
}

vrrp_instance nooip {
    state MASTER
    interface eth0
    virtual_router_id 200
    priority 200
    advert_int 1
    authentication {
        auth_type PASS
        auth_pass Laevei0kifahkeejaiqu
    }
    virtual_ipaddress {
        172.16.9.200/24
    }
}





















Sur les autres noeuds, le même fichier doit être créé, à l'exclusion des directives priority et state qui peuvent être différentes.

Sur 9lpo134

...
state BACKUP
...
priority 100


Sur 9lpo135

...
state BACKUP
...
priority 50


Ainsi, l'adresse IP noocloud ira: de préférence sur 9lpo192, en cas de panne 9lpo134, puis sur 9lpo135

On (re)démarre maintenant keepalived sur tous les noeuds du cluster, puis on vérifie que l'adresse a bien été affectée.

service keepalived start
ip -4 addr list eth0

Sur 9lpo192, on obtient bien notre VIP.

2: eth0: <BROADCAST,MULTICAST,UP,LOWER_UP> mtu 1500 qdisc pfifo_fast state UP group default qlen 1000
    inet 172.16.9.192/25 brd 172.16.9.255 scope global eth0
       valid_lft forever preferred_lft forever
    inet 172.16.9.200/24 scope global eth0
       valid_lft forever preferred_lft forever



Pour tester la suite, il faut tuer le master (ne pas y aller trop fort, un halt suffit), puis vérifier que l'adresse a bien changée de main...

Maintenant, que nous avons une adresse résiliente pour nos endpoints, ils nous faut des services résilients ou bien répartir la charge...

Currently unrated

Comments